La Miss France et Miss Univers 2016 a encore fait le bonheur de ses fans. Le jeudi 13 mai dernier, tout le monde s’enthousiasmait autour de ce projet d’Iris Mittenaere avec une actrice de Demain nous appartient. Les détails.

En effet, le jeudi 13 mai 2021, une vidéo virale a fait le tour des réseaux sociaux. Celle-ci laisse entendre à ce projet d’Iris Mittenaere avec une célèbre actrice de Demain nous appartient. C’est effectivement Ariane Séguillon, la star du feuilleton culte de TF1, qui était à l’origine de la vidéo en question.

La star de Demain nous appartient s’amuse avec ses abonnés.


Postée dans sa sotory Instagram, la première image montre la comédienne dans une cabine de train, accompagnée de Camille Lacourt, Diego El Glaoui et sa chérie Iris Mittenaere. Par la suite, elle revient encore vers ses abonnés pour partager une magnifique vidéo des quatre célébrités sans qu’elle précise le lieu exact où ils se trouvent.

En tenant compte de son dernier tag sur Fort Boyard, on peut deviner facilement qu’ils se retrouvent dans la cité de la Charente-Maritime. D’un instant à l’autre, l’actrice de Demain nous appartient a encore ajouté une jolie vidéo d’un panier de cadeaux. Un nouvel indice qui conforte l’hypothèse Fort Boyard. Ce genre d’objet ne peut venir que la main propre du fameux Père Fourras du jeu d’aventure de France 2.

« Alors, on est où à votre vis ?« 


De son côté, l’ancienne reine de beauté a confirmé la même hypothèse en faisant une publication dans son fil Instagram. Mais avant de dévoiler à ses abonnés son projet avec l’actrice de Demain nous appartient, elle a fait durer le mystère.

« Alors, on est où à votre vis ?« , interrogeait-elle en s’adressant à sa vaste communauté. Une question qui a suscité beaucoup de réactions. « Miami« , lançait un internaute. « En train c’est un peu compliqué« , lui répondait-elle du tac au tac. À « Sète« , tentait un autre. Elle lui a encore fait comprendre que ce n’est pas la bonne réponse. Vers la fin, elle a fini par révéler le lieu exact où elle se trouve. « Fouras pour Fort Boyard« , écrivait-elle encore, toute contente d’avoir laissé perdurer le suspens.