Caroline Margeridon se retrouve encore une fois sous le feu des projecteurs. Victime d’une grosse arnaque sur les réseaux sociaux, l’acheteuse d’Affaire conclue a poussé un énorme coup de gueule. Le lundi 12 avril 2021, l’acolyte de Julien Cohen avait même informé ses fans d’avoir porté plainte…

Présente depuis plusieurs années à l’antenne de France 2, Caroline Margeridon est devenue une véritable star d’Affaire conclue. Très active par ailleurs sur les sociaux, la grande rivale de Pierre-Jean Chalençon a profité de sa popularité pour développer ses activités en ligne. Et depuis, elle n’a connu que le succès. Parallèlement, ses détracteurs ont essayé de trouver la faille pour mieux l’attaquer…En usurpant son identité.

« Il faut…400 euros pour que je puisse vous répondre« 


« Je suis très énervée, c’est un gros coup de gueule que je vais faire !« , lançait-elle en prélude dune vidéo postée dans son fil Instagram le lundi 12 avril 2021. En effet, « plusieurs d’entre vous m’ont écrit, m’ont contactée, expliquait-elle, en me disant que je vous avais contactés sur Facebook (…) ».
Pourtant, « Je vous ai [bien] expliqué que j’avais perdu mes comptes d’accès sur Facebook…je ne peux plus donc y rentrer« , précisait-elle encore.

Ce qui préoccupe le plus en fait Caroline Margeridon, c’est que, de nombreux fans se font de plus en plus arnaquer sur la Toile. « Les gens ont demandé les adresses », déclarait-elle. « Il y a même une personne, regrettait-elle, on lui a dit ‘Il faut que vous nous envoyiez 400 euros pour que je puisse vous répondre’« .

Pour éviter que ce genre de mésaventure se reproduise, l’antiquaire de l’émission d’enchères de France 2 a tenu à clarifier les choses. « Vous savez quoi ?, leur demandait-elle, Je ne vous prends aucun argent pour faire des expertises ! »

« C’est insupportable…ils sont vicieux« 


En outre, la brocanteuse de 54 ans a sensibilisé tous ceux qui souhaitent entrer en contact avec elle de n’utiliser que son compte officiel. Il s’agit en fait de « Caromargeridon, reconnaissable facilement avec ce fameux point bleu ». C’est effectivement « le point officiel qui prouve que c’est vraiment moi« , a-t-elle fait mention.

Mais Caroline Margeridon ne souhaitait surtout pas aussi laisser les arnaqueurs dans l’impunité. Par conséquent, elle avait pris une ferme résolution de porter l’affaire entre les mains de la justice. « C’est insupportable. En plus, ils sont vicieux parce qu’ils me bloquent« , terminait-elle.