2021 commence mal pour la pétillante Caroline Margeridon. Elle vient en effet de vivre un drame dont elle aura beaucoup de mal à s’en remettre. Fort heureusement, la célèbre acheteuse d’Affaire conclue a tout de même trouvé la force de se confier à ses followers.

La vie de Caroline Margeridon n’a jamais été aussi facile. Entre son divorce houleux, l’éducation de ses enfants, elle a dû trouver une force inestimable pour rester aussi fort comme elle l’a été.

Cet enchaînement de mauvaises surprises pour Caroline Margeridon.


C’est une femme à caractère. En témoigne les nombreuses séquences d’Affaire conclue diffusée chaque fin d’après-midi sur l’antenne de France 2 où on la voit ne pas se laisser faire. Personne ne peut en effet la détourner de ses objectifs. A chaque fois que Julien Cohen fait des siennes, elle n’hésite aucunement à le corriger.

Rappelez-vous d’un autre drame de sa vie, la perte de sa longue amitié avec Pierre-Jean Chalençon n’a pas manqué de lui briser le cœur tant leur relation était fusionnelle. De quoi avoir eu l’effet d’un véritable tsunami sur son moral au point qu’elle a décidé d’y mettre définitivement fin à cette amitié. Sans tourner autour du pot, Caroline avoue ne plus vouloir rien savoir de lui.

2021 ne l’a pas non plus épargné. Caroline Margeridon s’est à maintes reprises inquiétée des accidents répétitifs dont a fait objet sa fille ! Comme si cela ne suffit pas, il faut encore que la célèbre acheteuse d’Affaire conclue soit encore victime de cambriolage au cours de laquelle elle s’est fait dérober près de 500 000 euros dans son appartement parisien. Le ou les malfaiteurs se sont emparés de bijoux, de montres, de maroquinerie de luxe mais également de l’argent liquide.

“Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort” !


Ce qui n’a pas été sans séquelles sur son moral. Fort heureusement, elle a été soutenue de tous les côtés. Une fois d’aplomb, elle n’a pas manqué de faire part de sa gratitude aux forces de l’ordre. Et de rajouter : “le matériel c’est important, c’est quarante ans de vie. Mais on n’est pas malade, la vie continue !”