Bruno a fait une bien drôle de confessions lors de ce numéro inédit des 12 Coups de midi. Le Normand de 29 ans nous apprend faire chaque soir des cauchemars. Des cauchemars portant sur les Etoiles Mystérieuses du jeu de TF1. Fashiontechweek vous raconte tous dans les détails près.

Bruno s’est confié cette fois sur les cauchemars qu’il fait chaque nuit à cause des Etoiles Mystérieuses. Qu’est-ce qui le tourmente à ce point ? La rédaction de Fashiontechweek vous révèle les confidences stupéfiantes de l’actuel Maître de midi.

Bruno est en passe d’atteindre le record des Etoiles Mystérieuses. Il est pour l’heure de 07 Etoiles Mystérieuses et c’est le numéro 1 du classement des plus grands Maîtres qui l’a relevé, Eric.

Bruno livre son secret avec les Etoiles Mystérieuses.


S’il se déroge le titre de «  Meilleur enquêteur » des Etoiles en question, c’est bien pour une raison. Bruno a trouvé le secret. “Entre le tournage de deux émissions, je me suis amusé à regarder de près la vie des gens sur mon téléphone. A chaque nouvel indice, on cherche à savoir à qui cela peut faire référence. On se doute que la personnalité est connue du grand public, et on cherche des références avec des chansons, des titres de films“, expliquait le jeune Normand.

Et il faut dire que c’est une formule qui marche. Le protégé de Jean-Luc Reichmann vient récemment de décrocher son quatrième Etoile Mystérieuse grâce à Thomas Dutronc. “Lorsqu’on en trouve une deuxième, une troisième… Tout le monde me dit que je vais forcément trouver la prochaine, du coup, on ne peut pas trop se reposer”, affirmait-il.

« Je ne reconnaissais aucun indice » !


Il en est tellement hanté au point que cette idée lui envahisse ses rêves. « J’ai fait mon cauchemar habituel sur l’Etoile comme chaque nuit, révélait le chargé de régie publicitaire avant de donner plus de détails.

« J’ai rêvé que les cases étaient presque entièrement dévoilées et que je ne reconnaissais aucun indice. Et je vous disais : “Mais je ne reconnais aucun objet !” Et vous me regardiez en mode : ”Mais c’est pas possible ! Vous ne reconnaissez pas ça !”, racontait-il au compagnon de Nathalie Lecoultre.