Bruno a su depuis ce 20 janvier dernier resté invaincu dans les 12 Coups de midi. En signant sa 50ème participation et victoire, le Maître de midi en a profité pour révéler l’ambiance peu chaleureuse en coulisses. Fashiontechweek vous dévoile tout.

Il est peu de le dire, Bruno a entamé son parcours sous les meilleurs auspices. A peine arrivé dans les 12 Coups de midi, l’actuel Maître de midi a contre toute attente brisé la malédiction des champions.

Bruno, un Maître de midi pas comme les autres.


Il a commencé, à cet effet par enchaîner deux « Coups de Maître » à 30 000 euros. Par ailleurs, il ne lui a fallu que quelques jours pour décrocher sa première Etoile mystérieuse. Il a comme par magie, identifié le nom de la personnalité derrière la grille alors que son visage était à mille lieux d’être révélé…Les inconditionnels du jeu méridien voit en lui un potentiel futur grand Maître de midi. Celui chargé d’études pour une régie publicitaire affiche désormais encore au compteur 214 280 euros pour 50 victoires. De quoi lui valoir la 18ème place du classement des plus grands Maîtres de midi. Il faut dire que le jeune homme originaire de Normandie

Au décours d’une interview accordée à la rédaction de Femme Actuelle, Bruno est revenu sur les coulisses de l’émission qu’il qualifie de pas très « chaleureuses ». Et pour cause, le jeune homme de 29 ans explique qu’ »Avec le Covid, c’est un peu compliqué. Dès qu’on finit de tourner, on est tous masqués et on respecte la distanciation. On a même un parcours pour que personne ne se croise. Je n’ai pas connu avant, je suppose que ça devait être plus chaleureux et convivial« …Toutefois assurait celui qui nous vient de Normandie, il y a « quand même une énergie super positive et bienveillante« .

Ce que Bruno va faire de ses gains.


Bruno d’ensuite révéler ce qu’il envisage de faire avec ses gains : »Après les tournages, j’aimerais prendre une période de repos. Déjà pour essayer tous les cadeaux que j’ai gagnés ! Ma PS5 n’a pas beaucoup servi… Idéalement, j’aimerais aussi voyager, me faire plaisir. Ma meilleure amie habite en Irlande, ça serait bien de pouvoir y retourner« .