Quelle ne fût pas la surprise de Brigitte Macron lorsqu’elle tomba, contre toute attente sur l’apparition ahurissante d’Emmanuel Macron au petit écran. Elle n’a été au courant de rien et est complètement tombée dans le piège. C’était, confiait-elle, la panique totale !

Brigitte Macron a toujours passé au peigne fin les faits et gestes d’Emmanuel Macron. Elle a toujours été dans l’ombre de son époux derrière chacune des décisions prises. Bref, absolument tout doit toujours avoir son consentement au sein de l’Elysée…Mais c’était sans compter ce petit épisode qui, contre toute attente de la Première dame, paraît avoir échappé à son œil très avisé.

Quelle ne fût pas sa frayeur lorsqu’elle tomba par le pur des hasards sur le Président de la République en train de discourir au petit écran sans qu’elle n’ait été mise au courant de quoi que ce soit.

Brigitte Macron n’en croyait ses oreilles


C’est la fin, se disait-elle qui justement se trouvait dans leurs appartements privés à l’Elysée en train d’attendre son époux supposé se retrouver au moment-même dans ses bureaux pencher sur des dossiers importants.

Pour tuer le temps, la maman de Sébastien, Laurence et Tiphaine Auzière s’est alors décidé de se mettre devant la télévision. Comme l’on peut lire dans les colonnes du Figaro dans son numéro sorti ce mercredi 24 février, quelle n’a pas été la surprise de Brigitte Macron lorsqu’elle découvre le chef de l’Etat sur l’antenne de TF1 aux environs de 21h tenant un discours totalement dénué de sens…Détrompez, ce n’était point le Président de la République qui parlait. Elle pensait réellement que son époux venait de “réduire à néant trois années d’un quinquennat où la communication avait tenu une place particulière”, indique Le Figaro.

Brigitte Macron tombée dans le piège.


C’est pile poil l’heure des séquences parodiques de Nicolas Canteloup sur TF1 dans C Canteloup, que l’humoriste co-anime avec Alessandra Sublet. Grâce à la technologie, Nicolas Canteloup est allé plus loin qu’imiter des personnalités, il s’est carrément transformé en Emmanuel Macron.

Il s’agit d’une technique de synthèse d’images basée sur l’intelligence artificielle, appelée communément « deepfake«  permettant des trucages pour le moins très réalistes.