Les propos de l’ouvrage Les Visiteurs du soir sont formels. Tout ce qu’ils se racontent au sujet de Brigitte Macron avec la complicité du Président de Renaud Revel, l’actuelle Première dame n’est pas encore prête à passer au savon. La maman de Tiphaine continuerait, jusqu’à preuve du contraire, à en vouloir à François Hollande.

L’heure n’est pas encore au pardon. Pointée du doigt à cause de son âge, et plus particulièrement de cet énorme écart entre elle et son mari, Brigitte Macron ne se montre plus indulgente face à ses détracteurs.

« Les rides du temps auront achevé leur travail… »


Depuis l’époque où il était président de la République et Emmanuel Macron son ministre, François Hollande se permettait même de l’appeler dans son dos : « La vieille« .

Confirmé dans le célèbre ouvrage intitulé Les Visiteurs du soir : ce qu’ils disent à l’oreille du Président, édité chez Plon, Brigitte Macron « n’a ni oublié ni pardonné « l’ancien compagnon de Valérie Trierweiler.

Entre-temps, l’ex-professeure de Français se projette déjà à l’après Elysée. « Les rides du temps auront achevé leur travail et l’Élysée ne sera plus qu’un rêve parcheminé« , affirmait-elle solennellement.

François Hollande n’est pas le seul qui se trouve dans le viseur de Brigitte Macron. Dans Madame la Présidente, sorti au cours de l’année 2019, Nathalie Schuck et Ava Djamshidi ont démontré que Julie Gayet, elle aussi n’a pas épargné la femme d’Emmanuelle Macron.

« Avant l’élection présidentielle, de nombreux convives les auraient entendus s’esclaffer en expliquant qu’Emmanuel Macron était bien obligé de se présenter en 2017, parce que sa femme serait trop âgée en 2022« , relataient-elles.

Une raison de plus pour la présidente de la Fondation des Hôpitaux de France de haïr l’ancien chef de l’État et son entourage. Elle l’évite d’ailleurs depuis de nombreuses années.

« On petit-déjeune, moi avec mes rides, lui avec sa fraîcheur« 


En 2017, Brigitte Macron, au micro de la rédaction du magazine Elle a évoqué cet écart d’âge avec sang froid. « Les vingt ans d’écart, ce qui a pu être dit, c’est tellement rien« , confiait-elle, avant de préciser : « Bien sûr, on petit-déjeune, moi avec mes rides, lui avec sa fraîcheur, mais c’est comme ça.«