Brigitte Macron, en sa qualité de présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, a honoré de sa présence, la cérémonie spéciale Symphonie pour la Vie spécial Pièces Jaunes retransmis en direct à l’antenne de France 3 le mercredi 10 février dernier. Face au sélectionneur de l’équipe de France de foot-bal, Didier Deschamps, la Première dame, dès la première note d' »I will survive« , ne s’est pas gênée pour esquisser des pas de danse. Mais sa prestation a fait beaucoup de déçus…

C’est ce mercredi 10 février 2021 que le concert « Symphonie pour la vie« , consacré aux Pièces Jaunes a été diffusé sur l’antenne de France 3. Maître Gims, Jane Birkin, Pomme, Gautier Capuçon, Yvan Cassar, Natalie Dessay, Matthieu Chedid, Ibrahim Maalouf ou encore Dany Brillant ont tous honoré de leur présence la semaine dernière cette soirée solidaire au sein de l’Opéra-comique à Paris.

Brigitte Macron très investie.


Après 25 ans à la présidence de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, Bernadette Chirac se retire. Elle laisse sa place à Brigitte Macron. Lancée depuis ce 17 janvier par l’épouse du président Emmanuel Macron, l’opération collectera, comme chaque année depuis sa création dans les années 1990, des fonds destinés à l’amélioration des conditions d’hospitalisation des enfants et adolescents.

Une mission pour laquelle Brigitte Macron se donne tous les moyens. Etaient présente aussi aux côtés de la Présidente de la Fondation des Hôpitaux, Anne Barrère, Vice-Présidente de la Fondation des Hôpitaux et Didier Deschamps, parrain de l’Opération Pièces Jaunes.

Brigitte Macron au centre de toutes les attentions.


Cette émission portée par Anne-Elisabeth Lemoine a permis ce mercredi soir aux téléspectateurs de découvrir notre ravissante Première dame sous un nouveau jour. Ils étaient nombreux à être branché sur France 3 pour écouter l’appel au don du first lady frenchie. Brigitte Macron fait toujours parler d’elle pour ses tenues toutes raffinées mais cette fois c’est pour une toute autre raison qu’elle s’est attirée tous les regards : son pas de danse endiablé.

Pile poil au moment où Anne-Elisabeth Lemoine ait demandé à l’orchestre de passer I will survive de Gloria Gaynor en guise de clin d’œil à Didier Deschamps en tant qu’hymne de la victoire des Bleus en 1998, contre toute attente Brigitte Macron s’était mise à esquisser des pas de danse.