Depuis que son quatrième fils a vu le jour, Benjamin Castaldi vit dans une petite bulle. Si le chroniqueur de 50 ans affirme avoir eu quelques doutes au départ pour ce qui est d’avoir un autre enfant…A en voir à quel point il en est épanoui…Il ne semble pas avoir regretté cette décision. Il est plus que jamais amoureux d’Aurore Aleman à laquelle il a dédié une déclaration d’amour enflammée tout en taclant au passage ses autres ex.

Sa femme Aurore Aleman, directrice de casting pour la société Endemol – qui gérait, parmi tant d’autres, les castings de Secret Story, émission que Benjamin Castaldi présentait pendant des années – avait en effet accouché le 27 août 2020 de son quatrième fils Gabriel.

Benjamin Castaldi « gaga » de son fils.


Aux anges, l’ancien époux de Flavie Flament ne manque pas de poster régulièrement des photos de son bébé sur ses réseaux sociaux. “On a marché sur le bonheur”, faisait-il mention au lendemain même de la naissance du petit bout de chou. “Fier de ma femme”, “Déjà une semaine que le petit Gabriel est dans notre vie… Happy birthday. Bon, on ne va pas le fêter toutes les semaines mais quand même !”, “Petit biberon du matin… Mais alors très tôt le matin ! Non, en fait c’était la nuit”, “Petit réveil de sieste… Moment de bonheur intense.” Ou encore “Gaga… et tellement fier du petit Gabriel et de sa maman ». Et c’est comme ça tous les jours.

Avec l’arrivée de ce nouveau venu, Benjamin Castaldi et Aurore Aleman voit leur grande tribu recomposée s’agrandir aux côtés de Julien et Simon, d’Enzo et les deux filles d’Aurore Aleman, Jade et Louise.

Cette déclaration d’amour de Benjamin Castaldi à sa femme.


« Je tente de m’améliorer en prenant de l’âge mais, surtout, j’avoue ne prendre que les meilleurs moments et laisser à ma femme les plus difficiles », confiait Benjamin Castaldi ce 05 mars dans Public. Lorsque la rédaction lui a demandé ce qui était « différent » dans son mariage actuel par rapport aux « précédents », le chroniqueur de Cyril Hanouna de dévoiler que : « Je suis plus en paix avec moi-même. Je pensais ne plus jamais retomber amoureux, ayant morflé avec toutes mes séparations. Mais j’ai trouvé le bonheur absolu depuis sept ans : on est toujours dans une passion dévorante. », un subtil tacle à toutes ses ex.