Invitée à s’exprimer sur le plateau de Balance ton post, une candidate a fini par s’emporter. La jeune femme n’avait pas apprécié la longue attente qu’on lui avait imposé. Exaspérée au plus haut point, elle a préféré abandonner l’émission, au plus grand désespoir d’Eric Naulleau.

Cyril Hanouna a marqué son grand retour à l’antenne de C8 pour animer un nouveau numéro de Balance ton post le jeudi 4 février dernier. Avec le soutien de ses chroniqueurs, le trublion du PAF a disséqué de nombreux sujets portant sur les actualités stratégiques, entre autres, le plan de vaccination de masse d’Emanuel Macron pour lutter contre le Covid-19 et la colère des restaurateurs et celle des artistes face à la longue crise sanitaire qui continue de faire ravage sur leur domaine d’activité.

Cyril Hanouna recadre Florian Philippot


Pour bien cerner ces brûlants sujets, Cyril Hanouna, très sélectif quant aux choix de ses invités, ont accueilli sur le plateau de Balance ton post, la ministre de l’industrie Agnès Pannier-Runach et aussi le président des Patriotes Florian Philippot . Et comme il fallait s’y attendre, l’échange a été très musclé, obligeant Cyril Hanouna d’intervenir pour les remettre à leur place.

« Eh oh on s’arrête !, lançait incessamment Cyril Hanouna. « On se calme, Florian Philippot vous vous taisez ! », s’insurgeait-il lorsque les tensions ne cessent de monter. « Vous me fatiguez ! Tout le monde a parlé et là c’est un monologue de vous ! Ici il y a des règles !« , rappelait-il toujours à l’endroit de Florian Philippot.

« C’est du foutage de g…« 


Après Cyril Hanouna, Eric Naulleau prend la relève avec le fameux After pour la second volet de Balance ton post ! Déçue de ne pas avoir eu l’opportunité d’intervenir lors de la première phase de diffusion du programme, une invitée (Kathia, gérante d’une brasserie ) n’a pas caché son mécontentement.

« C’est du foutage de g… sérieusement« , affirmait-elle. « On est là pour débattre d’un sujet. Pendant deux heures j’ai même pas pu prendre la parole une seule fois.« , a-t-elle poursuivi, avant d’ajouter: « Vous vous êtes tous bouffé le nez. C’est pas ça qu’il faut faire, si vous voulez qu’on s’en sorte de cette cochonnerie de covid« .