Après son passage dans Sept à Huit, Vianney fait polémique. Beaucoup d’entre ses fans s’inquiètent de son probable imminent fin de carrière. Voilà pourquoi le chanteur de 30 ans a jugé nécessaire de bien clarifier les choses dans un Instalive.

Suite à ses déclarations à Audrey Crespo-Mara, Vianney a au décours d’un Instalive évoquer de nouveau le sujet de son imminent fin de carrière qu’avaient cru comprendre ses fans. Pour le « Portrait de la semaine », c’est Vianney qui a été mis à l’honneur ce dimanche 28 mars 2021 dans Sept à huit sur TF1.

« Je sais que ça s’arrêtera définitivement bientôt ! Je le ressens« 


Après s’être longuement livré sur sa relation avec sa belle-fille, le chanteur a laissé entendre prochainement vouloir cesser sa vie d’artiste. « Je sais que ça s’arrêtera définitivement bientôt ! Je le ressens« , confiait-il dans la foulée à l’épouse de Thierry Ardisson.

A cause de cette phrase en particulier, Vianney a vu son compte officiel bourré d’interrogations de fans bouleversés par cette brusque déclaration de l’interprète de Dumbo. Afin de répondre à toutes les folles rumeurs qui commencent à enfler autour de lui, Vianney organisait ce lundi même un live Instagram. Le coach de The Voice s’est alors expliqué en toute franchise là-dessus et apprenait à ses fans que « Ce n’est pas parce que je me questionne souvent sur mon avenir, que je vous abandonnerais« .

« Mais ce pour quoi je mourrais, ce sont les miens » !


L’interprète de Pas là d’ensuite poursuivre : « Je ne vous abandonnerai pas. En revanche, il y a un rythme propre à ce métier de chanteur qui est très intense, et même si j’adore ça, un jour je vais calmer, forcément. Mais, assurait-il pour éviter toute spéculation. Ça ne m’éloignera pas de vous. »

« La musique, reconnaissait-il. C’est ce qui fait qui je suis. Mais ce pour quoi je mourrais, apprenait-il par contre. Ce sont les miens ! Je sais que le jour où j’aurai des enfants, je n’aurai pas envie de tenir ce rythme-là, d’une vie de chanteur. Donc il faudra que je trouve des équilibres pour continuer à être heureux en faisant des choses que j’aime« , soulignait-il la semaine d’avant cette énorme polémique.