Anne-Claire Coudray « pénible ». La journaliste fait en effet souvent l’objet de violente attaque. Pour cette fois-ci, elle en a été de trop…

Anne-Claire Coudray « pénible » ? Il faut dire que oui. La rédaction de Fashiontechweek revient sur cette critique dont fait pour l’heure objet la journaliste. Ce n’est pas la première fois que la star du JT des week-ends de TF1 est fustigée par ses détracteurs.

Anne-Claire Coudray a toujours adopté le même look au fil des années.


Le plus souvent, les remarques acerbes portent sur son physique. Il faut reconnaître que si de nombreuses femmes se plaisent à changer de temps à autre de look au fil des années, ce n’est pas Anne-Claire Coudray !

La maman de la petite Amalya cultive depuis tout ce temps qu’on la connaît le même naturel. Sa signature ? Cette longue chevelure légèrement ondulés et le plus souvent coiffés sur le côté. Parfois upgradée de mèches plus ou moins claires mais jamais d’extravagance. Un maquillage discret, un teint light réhaussé d’un peu de blush…Les yeux maquillés de noir, en tout cas rien de très ostensible.

Si ses qualités de présentatrice ont toujours été saluées, ses cheveux longs semblent en agacer plus d’un. « Déjà la journaliste ne parle pas fort, et pourtant, si on ne l’entend guère, c’est surtout à cause de sa chevelure », indiquait une lectrice du journal France Dimanche.

« Elle a certes deux micros, mais ceux-ci ne servent à rien parce qu’ils sont régulièrement balayés par sa mèche. C’est très désagréable« , poursuivait-elle encore.  » Il faudrait qu’elle attache ses cheveux en chignon ou en queue-de-cheval par respect pour le téléspectateur« , avait-fini par proposer la principale intéressée.

« Je ne peux plus supporter la diction d’ Anne-Claire Coudray » !


Pour cette fois, si Anne-Claire Coudray se faisait une énième fois attaquer, c’est encore pour son physique. Il s’agit de sa voix. « Je ne peux plus supporter la diction d’ Anne-Claire Coudray », confiait celui qui répond au prénom de Frédéric. « Elle parle trop vite, on ne comprend rien. Et son timbre de voix est pénible. A quand le retour d’Audrey Crespo-Mara qui, au contraire a une belle diction et parle doucement », avait-il rajouté.