L’annonce en direct de la mort du compagnon de Sophie Davant ne lui a pas laissé de marbre. Au contraire, cela n’a fait que réveiller une période pour le moins traumatisante de sa vie. Force est en effet de constater que cette disparition lui a causé un énorme vide sans pareil tant elle lui a été « brutale« .

France Dimanche n’a effectivement pas manqué d’évoquer la mort du compagnon de Sophie Davant sur quelques-uns de ses lignes.

Une pan de sa vie est partie avec…


« [Il] a partagé tous les moments de ma vie depuis dix ans », confiait la Bordelaise de 57 ans, très mélancolique, avant de poursuivre qu’il était parti « brutalement » sans qu’il ne l’ait vu venir.

« Elle était, assure la présentatrice d’Affaire conclue, l’émission d’enchères de France 2 en pleine santé et puis elle a eu une embolie pulmonaire ».

L’acolyte de Caroline Margeridon de rajouter : « Vous savez peut-être ce que c’est que de perdre [un compagnon] qui partage tout de votre intimité et qui emporte avec lui une part de vous-même ».

Sophie Davant au bord des larmes…


« C’est [mon compagnon] qui me manque », confessait encore une Sophie Davant émue aux larmes. « Le week-end c’est dur parce que c’était des moments de retrouvailles et de calinades. Voilà, [il] n’est plus là. Je n’ai que de bons souvenirs et ça m’émeut », avait-elle fini par conclure. Il s’agit effectivement de sa chienne de compagnie, Djette. Cette dernière qui a trouvé la mort courant septembre 2018.

Une situation qui comme l’a indiqué George Menut (son compagnon d’antan), l’a chamboulé et anéanti comme jamais. En plus de tout ça, il a fallu qu’elle y revienne. En effet, lors d’un numéro d’Animaux Stars officié par Bernard Montiel sur Animaux TV, Sophie Davant s’est retrouvée de nouveau confronter à cette triste histoire. De quoi lui faire monter les larmes aux yeux.