Cette nouvelle vidéo d’Archives secrètes risque de mettre à mal la cote de popularité du défunt rockeur. « Amenez-moi une fille » dit Johnny Hallyday. Complètement ivre, ce dernier tente tant bien que mal d’assouvir ses besoins…

Archives secrètes a marqué son retour à l’antenne de France 3 ce vendredi 14 mai 2021 avec une nouvelle vidéo qui risque de heurter les sens. « Amenez-moi une fille » dit Johnny Hallyday. Bien avant la fin de l’émission, la séquence a déjà fait le tour de la Toile en provoquant un énorme tollé sur les réseaux sociaux.

Johnny Hallyday : cette facette encore méconnue de grand public


Dans la première phase du programme, Laurent Delahousse s’est consacré aux superstars des années 1960. Le journaliste a ouvert le bal avec la figure emblématique du rock français. Il s’agit effectivement de l’inénarrable Johnny Hallyday. Les images diffusées sur la troisième chaîne ont montré un autre visage de « l’idole des jeunes ». Une facette peu élogieuse, pas toujours connue du grand public.

Dans un état d’ivresse, le défunt mari de Laeticia Hallyday a tenu des propos particulièrement choquants pour la grande majorité des téléspectateurs.
Plongé dans l’univers de la musique depuis plus de soixante ans, Johnny Hallyday a tenté de tout faire. C’est surtout cette vie marquée par de nombreuses bavures que Laurent Delahousse et son équipe tentent de montrer avec cette séquence inédite.

« Je fume, je me bourre la gueule, je b***e, je fais tout »


Le reportage s’est concentré sur l’époque où le papa de David Hallyday et Laura Smet se retrouvait au sommet de son art. Sollicité partout, le chanteur a eu du mal à vivre avec son nouveau statut. Pour rappel, il se retrouvait en couple avec la pétillante Sylvie Vartan. Vers les années 70, il a déjà inscrit dans son palmarès quatorze albums.

Porté encore plus haut par son tube Que je t’aime, Johnny Hallyday enchaîne les tournées internationales. Parallèlement, le chanteur ressent de plus en plus le besoin de se lâcher. Et il faut dire qu’il a choisi une voie peu recommandable.

Croyant avoir une santé de fer, sa devise était : « Je fume, je me bourre la gueule, je b***e, je fais tout ». « Maintenant, ce qu’il me faut vraiment, c’est une fille. Il me faut une fille. Amenez-moi une fille. »