Et ça recommence ! Alerte Danger chez E.Leclerc : encore une arnaque qui dévalise les comptes en banque des clients ! Voici les détails…

La vigilance est de mise. Alerte Danger chez E.Leclerc : encore une arnaque qui dévalise les comptes en banque des clients de l’enseigne française.

L’année passée, la même arnaque a fait beaucoup de ravages chez les fidèles clients de d’E.Leclerc. Depuis le week-end dernier, les cybercriminels ont attaqué de nouveau le hard discount français. Une très mauvaise publicité qui risque de mettre en mal la politique commerciale de l’enseigne de grande distribution. Sur les réseaux sociaux, elle est devenue très vite virale. Au cours du mois de novembre 2020, les malfaiteurs ont opéré de la même manière.

Il ne faut surtout pas cliquer sur le lien mentionné sur la publication donnée


Il s’agissait en effet d’une « communication frauduleuse et invite les consommateurs à faire preuve de vigilance sur ce type de sollicitations », pouvait-on lire dans les colonnes de 20minutes.

Elle est similaire à celle qui visait récemment la chaîne de magasin allemand, Lidl. Elle prend toujours racine sur Facebook. Des anonymes se mettent à partager instinctivement des publications qui invitent tout le monde à participer à une offre exceptionnelle, celle de gagner un bon d’achat d’une valeur de 170 euros.

Pour en bénéficier, le principe est souvent simplifié pour pouvoir entraîner un maximum d’adhésion. Pour cette fois-ci, il faudrait cliquer d’abord sur un lien mentionné sur le post. Mais on vous recommande de ne pas le faire. Le piège est dans la plupart des cas cet URL lui-même.

Éviter de communiquer vos informations personnelles


Si par malheur vous avez cliqué sur le lien en question, vous serez redirigé sur un faux site web qui présente presque la même interface que celui d’E.Leclerc. Et forcément, vous tomberez sur une annonce mentionnant qu’« E.Leclerc a annoncé que tous ceux qui le partageraient recevraient un coupon gratuit de 140 euros ».

Pour avoir le fameux coupon, il suffirait, indiquerait-on, de répondre à quelques questions. Une manière pour les arnaqueurs d’éliminer tous les soupçons. L’idée est avant tout de vous mettre en confiance. Vers la fin du questionnaire, on vous demandera encore de partager la même annonce et faire enter des informations personnelles. Et c’est de là qu’ils peuvent parvenir jusque dans votre compte bancaire. Et croyez-en, s’ils y arrivent, ils prennent tout. Jusqu’au dernier centime.