Alain Delon respire désormais la santé après son AVC. Selon la dernière publication de nos confrères Le Point, il prépare son grand retour prévu pour le mois de juin prochain. Une réjouissante nouvelle entachée par cette tentative d’assassinat.

Après la tempête, Alain Delon prépare le beau temps. A sa sortie d’hôpital, on se rappelle encore de la mobilisation de son entourage pour rassurer ses fans. Cyril Viguier le premier. « Alain se protège, il vit reclus, expliquait alors le producteur. Il a bien supporté le confinement car il vivait déjà comme cela. »

« Je vais mieux, mais c’est long« 


Interrogé par un journaliste le l’AFP, Alain Delon a accepté de s’exprimer également sur son état de santé. « Je vais mieux, mais c’est long« , affirmait-il à l’époque. « Alain Delon me parlait normalement, comme il le faisait avant son AVC. Il ne lisait pas un texte« , racontait à son tour celui qui l’avait interviewé.

Brisé par des deuils répétitifs autour de lui, victime d’AVC qui a failli l’emporter il y a près de deux ans, l’acteur décide aujourd’hui de se projeter dans l’avenir.

En étroite collaboration avec grand son ami et producteur, les deux hommes tournent actuellement le plus grand entretien télévisé de l’année. L’occasion rêvée pour le comédien d’aborder en détails tous les sujets qui lui tenaient bien à cœur. Dans ce cas de figure, la liste est très longue.

Intitulé Alain Delon face au monde, le JDD affirme que l’acteur commente de nombreux sujets portés sur les actualités du moment comme la Covid-19, le mouvement #MeToo, les banlieues, le bilan d’Emmanuel Macron à l’approche des présidentielles de 2022, etc.

En outre, il s’attardera également sur son projet de vie, plus précisément ce nouveau projet cinéma qui l’émerveille autant, sans oublier sa santé ainsi que les différents moments qui ont marqué sa carrière. La date de diffusion est prévue pour le mois de juin 2021.

Les confidences CHOCS de son fils Anthony


Un grand projet perturbé par cette tentative d’assassinat qui vise son fils Anthony. « On a attenté deux fois à ma vie en coupant les freins de ma moto, révélait-il. La première fois c’est un ami qui me l’a empruntée à 4 h du matin en boîte de nuit et a failli se tuer. La seconde fois, c’était en pleine journée et je m’en aperçu avant de démarrer. »