Dans « 19h30 Média« , Julien Bellver a ce jeudi diffusé la séquence coupée du baiser forcé de Pierre Ménès à Isabelle Moreau. En omettant soigneusement de préciser autant Touche pas à mon poste que son animateur historique Cyril Hanouna, le journaliste reprochait à la chaîne « C8 » d’avoir volontairement coupé la séquence qu’il juge « la plus importante » avant de commenter « les quatre minutes que Canal+ a, selon lui voulu cacher« . De quoi faire sortir l’animateur de ses gonds qui ne se retenait pas pour contre-attaquer.

Aux manettes ce vendredi 26 mars d’un nouveau numéro de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna ne se faisait pas attendre pour tacler à son tour l’équipe du Quotidien.

« N’ayez pas peur, je suis gentil » !


Après avoir pris plaisir à souligner que le talk-show de Yann Barthès ait repris les images sans citer Touche pas à mon poste ni oser prononce son nom, Cyril Hanouna d’expliquer la raison pour laquelle ladite séquence a été coupée : « La séquence la plus importante (affaire Pierre Ménès, NDLR), on a, nous, pensé que c’était celle avec Marie Portolano. Si vous voulez être rédacteurs en chef de l’émission TPMP, vous n’hésitez pas les chéris, vous venez me le dire(…) A chaque fois, je les appelle pour discuter et ils ne me répondent pas, que ce soit les journalistes de cette émission ou le présentateur. N’ayez pas peur, je suis gentil, vous pouvez me parler. »

« Isabelle Moreau n’avait pas envie de revoir ces images.« 


Cyril Hanouna d’en venir ensuite au fin fond du sujet : « Isabelle Moreau, elle fait partie du groupe Canal et elle n’avait pas envie en plus de revoir ces images. »

Le trublion du PAF ne s’est point retenu à se payer la tête de ses concurrents. « La prochaine fois, leur conseille-t-il. Vous viendrez en conférence de rédaction avec nous et vous nous direz ce qu’on doit faire ou ne pas faire.  » avant qu’il ne conclut :  » On a toujours été très cool en plus avec eux nous(…) Et c’est toujours eux qui viennent chercher des noises. C’est fou ça ! C’est eux qui viennent s’embrouiller avec nous. Ben s’ils veulent s’embrouiller avec nous, on va s’embrouiller. Je ne vais pas m’embrouiller par médias interposés, j’espère qu’on se croisera bientôt ».