Julien Cohen a toujours été connu pour son côté un peu charmeur. L’acheteur phare d’Affaire conclue a encore frappé ce vendredi 16 avril. De quoi quelque peu perturber Marjorie, la vendeuse du jour.

Pendant que ses acolytes s’écharpaient pour acquérir la lampe de Marjorie, Julien Cohen lui, passait son temps à lancer des regards enflammés à la vendeuse du jour. Il faut dire que malgré le fait que Julien Cohen soit raide dingue de son épouse Karina Ohana, il n’a jamais caché son côté dragueur.

« Il y a un truc avec Julien là, c’est ça » !


Et ce vendredi 16 avril 2021, l’acheteur d’Affaire conclue a fait une autre victime. C’est Marjorie, la vendeuse de 39 ans nous vient de Lozère qui en a fait les frais. Elle voulait en effet se séparer d’une lampe familiale qu’elle avait hérité de son père.

Une fois arrivée en salle de ventes, l’objet estimé à 200 euros a trouvé grâce aux yeux des acheteurs excepté pour Julien Cohen. L’homme aux lunettes bleues s’est plutôt intéressée à la propriétaire de la lampe. D’ailleurs, l’ex-acolyte de Pierre-Jean Chalençon n’arrêtait pas à user de son charme. Il passait son temps à lancer des regards insistants à la jeune femme. De quoi la mettre dans tous ses états. Elle en était plus que perturbée au point de ne plus pouvoir contrôler ses petits sourires. De même ses petits éclats de rire.

« Depuis tout à l’heure. Je regardais monsieur Julien, il me fixait du regard » !


« Il y a un truc avec Julien là, c’est ça !, se demandait l’un de ses collègues. Il a encore manigancé quelque chose dans notre dos ! ». Marjorie de mettre carte sur table. « Depuis tout à l’heure, confiait la vendeuse. Je regardais monsieur Julien, il me fixait du regard », révélait-elle. Et comme d’habitude, l’antiquaire n’a pas manqué son tir. « Il a un beau regard ! », dévoilait Marjorie visiblement tombée sous le charme du beau gosse. A défaut de ne pas avoir pu repartir avec l’acheteur de l’émission d’enchères, Marjorie peut toutefois se consoler d’avoir pu toucher le triple du prix estimé soit 600 euros. Et ce, de la part de Julien Cohen.