La prime spéciale de l’émission d’Enchères de France 2, toujours aussi riche en émotions, continue d’attirer bon nombre de téléspectateurs. Pour cette fois-ci, c‘était au tour de Natasha St-Pier de se présenter devant Sophie Davant pour proposer aux acheteurs un objet qui lui rappelle l’histoire très éprouvante de son fils. Touché par cette anecdote, François Cases Bardina s’est livrée, lui aussi, à des confessions surprenantes sur ses proches…

Il y a quelques jours, Sophie Davant et son équipe présentaient encore une fois une nouvelle édition spéciale d’Affaire conclue. Tourné au château de Pierrefonds, situé au nord de la capitale Parisienne, le programme d’enchères de France 2 s’est distingué pour cette fois-ci par son cadre très romantique.

Des invités de prestige…


Habillés par leurs plus beaux habits, l’animatrice et sa bande d’acheteurs tentaient de convaincre des vendeurs, plus motivés à jamais pour obtenir le maximum possible d’argent avec leurs objets. Par ailleurs, de nombreuses célébrités ont été sollicitées par la production pour participer au spectacle. On peut citer entre autres Daniel Picouly et Natasha St-Pier ou encore , Amandine Petit

Natasha St-Pier était venue sur le plateau d’Affaire conclue pour vendre sa toute première montre, achetée avec son premier salaire. Portant le label Cartier, l’objet a été estimé à seulement 250 euros suite à une expertise menée par Enora Alix. Très investie pour soutenir les actions de Petit cœur de beurre, l’association qui aide les familles qui vivent avec des enfants atteints de cardiopathie congénitale, Natasha St-Pier souhaitait avoir plus. « Un enfant sur 100 en France naît avec une malformation cardiaque, c’est vraiment beaucoup« , déclarait-elle. « Et j’ai fait comme ces parents, j’ai passé 4 mois d’angoisse avant qu’il puisse être opéré. Les moments à l’hôpital où les familles sont, malgré tout, isolées« , ajoutait-elle en faisant allusion à son fils Bixente. Une confidence qui a touché le cœur de François Cases Bardina .

Cette générosité sans fin de Julien Cohen.


« On a tous ce moment où notre enfant part dans les bras d’une infirmière et moi ça reste un moment marquant de ma vie« , a-t-il fait savoir. Et les enchères se sont envolées jusqu’à atteindre 2000 euros, avant que Julien Cohen ne rajoute encore 1000 euros .