En plein bataille d’enchères ce 11 mars 2021, Caroline Margeridon a profité d’une erreur de Julien Cohen pour prendre sa revanche sur l’acheteur aux lunettes bleues. A cet effet, l’antiquaire du marché Biron a tenté un coup de bluff qui ne manquait pas d’agacer le mari de Karina Ohana Cohen. Retour sur cette séquence particulière d’Affaire conclue.

Quand les acheteurs d’Affaire conclue veulent un objet, tous les moyens sont bon pour y arriver. Si le plus souvent, c’est Julien Cohen qui vient toujours voler la vedette…Il s’est fait cette fois avoir. Ce jeudi 11 mars, Caroline Margeridon s’est joué de son acolyte pour se venger des petits coups bas que lui faisaient l’homme aux lunettes bleues.

Les enchères se sont envolées…


Un certain Guy s’est présenté dans l’émission d’enchères avec un vase qui lui a été offert par une amie. Harold Hessel nous apprenait après expertise que l’objet en grès a été signé d’un céramiste franco-belge de renom, Charles Catteau…Et l’a alors estimé pour 200 euros.

Une fois dans la salle de ventes, Caroline Margeridon bien consciente de la signature, s’est évidemment lancée à la conquête de Guy. Julien Cohen s’y est mis lui aussi mais il a été moins enthousiaste que sa collègue jusqu’à ce qu’il se rende compte de son erreur ! Une situation que Caroline Margeridon comprenait dès le début et dont elle en avait profité pour tenter un coup de Poker face au mari de Karina Ohana.

« Et moi je faisais semblant... » !


Ce dernier pensait en effet avoir eu affaire à une création de Roger Capron plutôt que celui de Catteau. « Et moi je faisais semblant... », pouffait l’ex-compagne de Gérald Mossé avant que Stéphane Vanhandenhoven n’en était un peu offusqué : « C’est quand même triste de confondre Capron et Catteau, tu le vois quand même Julien m*rde ! »

Juste après…Les enchères sont reparties de plus belle au plus grand bonheur du vendeur. Malencontreusement, la petite opération arnaque de Caroline Margeridon n’a pas connu de fin heureuse puisqu’après leur show, c’est dans les mains de François-Xavier Renou qu’a fini la vase tant convoité pour 625 €. Une « belle culbute« , dirait le vendeur tout heureux de cette affaire conclue !