Djamel Bentenah a failli d’un peu provoquer une énorme catastrophe dans Affaire conclue. Retour sur la séquence en question. La rédaction de Fashiontechweek vous raconte tout.

Il arrive à ce que les commissaires-priseurs ou encore les acheteurs commettent des bourdes frôlant parfois la catastrophe. S’il n’y a pas longtemps, c’est Damien Tison qui s’est retrouvé dans ce genre de situation, pour cette fois c’est à Djamel Bentenah d’en faire l’expérience par lui-même.

Toute l’équipe y est passée…Chacun a eu son lot de petit couac.


Il faut dire que personne n’est à l’abri d’un petit couac et ce ne sont pas les stars d’Affaire conclue qui vous diront le contraire. En observant sous tous les angles possibles les objets apportés par les vendeurs de l’émission d’enchères de France 2, un acheteur a été à deux doigts de la casse ce mercredi 31 mars.

Rappelez—vous de ce commissaire-priseur qui avait cassé un élément d’une cave à liqueur d’une vendeuse de l’émission d’enchères. Sophie Davant elle, n’est pas en reste. Rappelez-vous du paravent de Chine qu’elle avait failli abîmer.

Ce mercredi 31 mars, Sophie Davant recevait un certain Philippe. L’homme de 52 ans qui nous vient de Corrèze est venu vendre un encrier en bronze. En voulant inspecter de fond en comble l’encrier estimé à 80 euros par Marie Renoir, Djamil Bentenah a été victime d’un petit accident.

Damien Tison se paye la tête de Djamel Bentenah.

En demandant à Damien Tison de lui faire passer l’objet en question, Djamel Bentenah a constaté que l’un des quatre pieds de l’objet s’était détaché de son socle : « Ah la boulette ! »,clamait-on. « Non, ce n’est rien ! Il doit y avoir un pas de vis », assurait illico l’acheteur. « Maintenant que tu l’as pété tu peux l’acheter ! », lui a lâché direct Damien Tison.

Un humour qui n’a pas eu l’effet escompté tant Djamel Bentenah était trop concentré à réarranger l’objet. « Je ne l’ai pas pété, il est dévissé, c’est tout ! », réitérait-il. Au plus grand bonheur de Philippe, l’écrin a trouvé grâce aux yeux des acheteurs. C’est pour le prix de 310 euros qu’il est finalement reparti du programme d’enchères du fin d’après-midi de la seconde chaîne.