Margaux était ce jeudi 15 avril de retour sur le plateau de N’oubliez pas les paroles pour la  5000ᵉ émission du jeu musical. Si elle a été au début super enthousiaste de l’idée, elle a très rapidement fini par déchanter. Retour sur cet énorme regret du Top 1 du classement juste après le tournage .

Nagui a mis les petits plats dans les grands. A l’occasion de la 5000ᵉ du karaoké géant de France 2, Nagui a fait en sorte de réunir Margaux et Kevin. En effet c’est la première fois que le leader incontesté de NOPLP et le Top 2 du classement des meilleurs Maestro du jeu sont amenés à s’affronter entre eux. C’est pour la bonne cause que les deux Maestros ont joué ce soir-là.

La 5000ème émission de NOPLP a été dédiée à Faustine Nogherotto.


Comme Nagui l’avait d’ores et déjà promis à Faustine Nogherotto, l’une de ses anciennes candidates, cette émission spéciale sera dédiée à l’Association Française du Syndrome de Fatigue Chronique. Cette dernière révélée par la Star Ac 6 a succombé ce mois de janvier dernier des suite de cette pathologie encore méconnue.

« A notre grand regret, on n’a pas eu l’occasion de leur parler après l’émission…”.


Margaux et Kevin ont été lors de cette soirée accompagnés de Claudio Capéo, Kendji Girac, Vianney mais aussi de Pascal Obispo. Ces 04 stars ont chacun interprété leur meilleur succès aux côtés des 2 Maestros.

On savait qu’il y aurait des surprises (…) Je suis une grande fan de Vianney. J’espérais qu’il serait là !”, déclarait Margaux avant que le tournage n’ait eu lieu. Il faut dire que son souhait a été réalisé.

C’était la première fois où je chantais avec quelqu’un de si connu. Ils étaient tous très cools. Ils sont venus pour la bonne cause.”, révélait Kevin après le tournage du numéro en question. Dans la foulée, Margaux avouait avoir eu un énorme chagrin après cette aventure. “Je suis verte, indiquait-elle. Je n’ai pas pu faire de selfie avec Vianney ! A notre grand regret, on n’a pas eu l’occasion de leur parler après l’émission…”. Cela est certainement dû au protocole sanitaire mis en place en raison du Covid-19.