Invité ce dimanche 7 février sur le plateau de 20h30 le dimanche de Laurent Delahousse, Benjamin Castaldi lui a lâché au dernier moment. Le chroniqueur phare de TPMP n’a tout de même pas omis de lui expliquer la raison de cette absence. Le point à travers notre article.

Prévu être de passage à l’antenne de France 2 dans 20h30 le dimanche, Benjamin Castaldi a finalement appris à Laurent Delahousse qu’il n’allait pas pouvoir venir. Cependant, le chroniqueur emblématique de TPMP n’a pas manqué de lui donner la raison de cette absence.

Parcours cathodique de Benjamin Castaldi.


Rappelons-le, c’est un 23 août 1994 que Benjamin Castaldi débarque sur France 2. C’est Michel Drucker qui lui donne sa chance avec une chronique dans Studio Gabriel puis rejoint ultérieurement Vivement Dimanche. En 1999, après son transfert sur TF1, il anime avec Carole Rousseau, Célébrités.

Mais c’est sur M6 qu’il explose grâce à la présentation de la première téléréalité française, Loft Story. A partir de 2003, il prend les commandes de Nouvelle Star durant quatre saisons jusqu’à sa démission en mai 2006 pour TF1. En juin 2007, TF1 lui confie l’animation de Secret Story.

Le mari d’Aurore Aleman officie actuellement sur C8. Chaque vendredi, Benjamin Castaldi passe de chroniqueur de Touche pas à mon poste à chef de bande dans TPMP ouvert à tous.

Benjamin Castaldi, famille d’artistes.


Présentateur, chroniqueur,…Benjamin Castaldi est désormais écrivain. Rappelons-le, le chroniqueur de Cyril Hanouna est né dans une famille d’artistes, étant le fils de l’actrice et écrivaine Catherine Allégret et de l’acteur Jean-Pierre Castaldi. Il grandit entouré par sa grand-mère, l’actrice Simone Signoret, son grand-père, le réalisateur Yves Allégret, et le père adoptif de sa mère, l’acteur et chanteur Yves Montand.

C’est précisément sur la relation entre Simone Signoret et Yves Montant qu’il écrit à l’heure actuelle un livre intitulé sobrement Je vous ai tant aimés… Convié ce 07 février dans 20h30 le dimanche sur France 2 pour la promotion de son ouvrage biographique, Benjamin Castaldi n’a malencontreusement pas été présent.

« Je suis cas contact parce que mon fils a attrapé le Covid au lycée donc forcément je suis assigné à résidence pendant quelques jours pour ne pas risquer de contaminer les autres« , indiquait-il en duplex depuis son salon.